Nos sentiments ont des odeurs

Publié le par Bouquiner.net

Qui ne connait pas cette expression : Il/elle a des yeux qui sentent le cul. Et bien l’imagerie populaire ne croit pas si bien dire. Nous autres humains, dégageons des odeurs, des phéromones différentes en fonction de nos amours, de nos humeurs, des situations auxquelles nous sommes confrontés. C’est ce que vont nous démontrer Hanns Hatt et Régine Dee dans « La chimie de l’amour »

Savez-vous, chers bouquinautes, quelle est la clé de la séduction ? Je vous le donne en mille : l’odorat ! Ne vous attendez pas à une explication qui emprunte la voie du lyrisme romantique, l’exemple qui va suivre n’est pas le plus glamour qui soit, loin s’en faut, mais il n’en est pas moins frappant. Dans une étude scientifique, 52 participants on reniflé deux chemises de nuit de femmes  (amis poètes bonjour) : l’une portée par une femme en période d’ovulation, l’autre par une femme à un autre moment de son cycle. Résultat : 90% des hommes trouvaient l’odeur des femmes très séduisantes, voire pour beaucoup particulièrement envoûtante, pendant leur ovulation. Voila un exemple de ce qu’on peut trouver dans le chapitre «  Les hormones bourreaux des cœurs ».
Avec un subtil second degré, on trouve des réponses à des questions qu’on se pose naturellement, comme «  Lorsque nous faisons connaissance avec quelqu’un, se pose la question suivante : allons-nous pouvoir nous sentir tous les deux »
L’ensemble du livre est de la même veine. Nos deux scientifiques nous prouvent à coup d’expérience, que les odeurs sont à la source des émotions, des sentiments et des relations. Sur un ton très didactique et avec un brin d’humour très british, Hatt et Dee nous instruisent en même temps qu’ils nous divertissent.

La chimie de l’amour
Hanns Hatt et Régine Dee
Ed. CNRS Editions - 19€

Acheter ce livre

Publié dans Essais et Documents

Commenter cet article