Conseil de lecture de vacances : Un roman historique de folie !

Publié le par Bouquiner.net

 

La-scribe.gifA mi-chemin entre « Les Piliers de la Terre » de Ken Follet et «  Le nom de la rose » d’Umberto Ecco, Antonio Garrido, avec « La Scribe », nous offre un roman historique qui deviendra, à coup sur, une référence du genre. L’histoire se passe en l’an de grâce 799, sous le règne de charlemagne juste avant qu’il ne soit sacré Empereur.

 

Thérésa, jeune fille bien sous tout rapport,  plus intéressée par les lettres que par les taches généralement réservées aux femmes à cette époque là, s’apprête à devenir Compagnon dans l’art difficile de la parcheminerie. Seul hic : son maitre ne tolère pas qu’une femme puisse accéder au statut de compagnon. Le père de la jeune fille a beau être le Scribe du comte local, rien n’y fait. La mauvaise fortune semble même s’acharner contre sa famille puisque le jour de l’examen, Gorgia, le père de Theresa, se fait salement amocher par un mystérieux personnage encapuché…Blessé au bras il n’est pas loin de passer la plume à gauche. Serait-ce parce qu’il travaille sur un mystérieux document qui pourrait changer la face de la chrétienté ?

 Ha ça quand on travaille la donation de Constantin faut bien s’attendre à déclencher les passions.

Inutile de préciser que dans de telles conditions, l’examen de Thérésa tourne au carnage. A tel point qu’un drame éclate et que Theresa est obligé de fuir le village.

 Au cours de sa fuite, elle va tomber amoureuse puis trouver refuge au sein d’une abbaye et se mettre sous la protection d’Alcuin d’York, qui l’engage comme Scribe. Attention Alcuin d’York, ce n’est pas n’importe qui. C’est un homme d’église et conseiller particulier de Charlmagne lui-même. Rien qui ca. Tout semble s’arranger est-on tenté de se dire. Que nenni.

Notre charmante Scribe va prêter main forte à Alcuin, dépeint ici comme une sorte de Mentalist du moyen age, pour résoudre une enquête vitale pour l’empire de Charlemagne…

Rien que ca.

Un excellent roman historique qui mêle fiction et réalité. Alcuin d’York a réellement  existé tout comme la donation de Constantin. Le seul danger, avec ce livre, est de devenir accro et de prendre des coups de soleil en le lisant sur la plage sans voir le temps passer/

 

Pour bien être dans l'ambiance voici quelques musiques à écouter pendant votre lecture :

http://www.deezer.com/listen-235638

http://www.deezer.com/listen-3116746


 

La Scribe

Antonio Garrido

Ed. Le livre de poche - 7,13€

Acheter ce livre

Publié dans Sorties en Poche

Commenter cet article

Lolo 22/07/2010 14:15



Quelle critique ! Cela donne très envie de le lire, je cours l'acheter pour mes vacances.


 



Diane 15/07/2010 20:16


Alors là tu m'interpelles. Ce livre a tout pour me plaire.