Dans la bibliothèque de Barack Obama

Publié le par Bouquiner.net

Barack-Obama.jpgBarack Obma est réputé pour être le président américain le plus cultivé et avide de littérature parmi tous les pensionnaires de la maison blanche. Cette aura de grand intellectuel est surement un peu exagérée et savamment entretenue par ses conseillers pour renforcer sa posture de grand sage de la nation. Quels sont les livres préférés du candidat Obama à l’élection américaine ?

 

Il n’est pas rare de voir le président Barack Obama un livre à la main, et jamais avec le même. Qu’il les écrive ou qu’il les lise, Barack Obama a influencé considérablement les ventes de livres.

Peut de temps après son élection, en 2008 il a été photographié portant The Post American de Farred Zakaria, où il détaille sa conviction qu’un ordre mondial est en cours d’émergence.

Quand le New York Time l’interroge sur ses lectures, il cite volontiers Thomas Jefferson, Abraham Lincoln ou encore Moby Dick d’Herman Melvil. A noter qu’il partage avec Mitt Romney un gout certain pour Mark Twain.  Ca ce sont les grands classiques.

Plus proche de notre époque, Toni Morrison, qu’il a récemment décoré de la médaille de Presidential Medal of Freedom, la plus haute distinction civile des États-Unis, tient une place particulière dans la liste de ses auteurs préférés notamment avec Le chant de Salomon.

Philip Roth, Une autre figure emblématique de la littérature américaine moderne, compte parmi les auteurs préférés d’Obama, notamment avec L’écrivain de l’Ombre qui marque la première apparition de Nathan Zuckerman.

Dans les romans modernes, Freedom, de Jonathan Franzen a été un de ses coups de cœur. L’auteur y décrit une fresque familiale, portrait d'une Amérique contemporaine.

Voila pour le coté intello.

Dans une interview au site The Télégraph, son épouse Michelle avouait qu’étant plus jeune il collectionnait les comics Spider Man ainsi que Conan le barbare et qu’il a lu tous les Harry Potter.

Le commandant en chef des armées aime aussi les romans d’espionnages et ne boude pas un bon John le Carré, comme par exemple « un traitre à notre goût.

Publié dans Actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article