De l’heroic impérial

Publié le par Bouquiner.net

L'imperatrice de MijakAprès « Le mage du prince » et « Le retour du sorcier », c’est au tour de "L’impératrice de Mijak" de Karen Miller de sortir enfin en France. Ce  roman, qui constitue le premier Volume de la saga "Les seigneurs de guerre"  d'Heroic Fantasy mêle Aventure, conquête et Religion

 

Pour ce nouveau roman, Karen Miller respecte les codes habituels de l’Heroic Fantasy mais les fait évoluer. On retrouve le principe de toute bonne Fantasy qui se respecte,  une jeune personne (içi une jeune fille) lambda va être amenée à quitter sa condition pour vivre une vie extraordinaire pour changer la face de son monde. Bon ok et après ? , on en a déjà vu d’autres. Mais là où Karen Miller fait bouger les lignes, c’est quand elle prend comme personnage centrale, une fille meurtrie, destinée à l’esclavage et qu’elle en fait une espèce de fanatique prête à tout pour que son pays respecte les préceptes du Dieu unique.


Un personnage complexe, renonçant à son bonheur pour celui de son peuple, utilisant parfois des méthodes douteuses  pour arriver à ses fins. Dans le pays de Mijak, les royaumes sont divisés en plusieurs territoires dirigés par des seigneurs de guerre eux-mêmes secondés par des grands prêtres fanatiques. Le mot d’ordre ? Respecter les préceptes du Dieu local dont le scorpion est le symbole.


Dans les contrés du nord, Fulie, une fillette, est vendue par ce qui lui tient de père à de riches commerçants, qui voient en sa beauté potentiel, une grosse manne d’or. Sauf que le destin de cette gamine n’est pas de finir comme catin de luxe pour seigneur décatie. Le dieu lui parle, et lui souffle que son histoire sera tout autre. Elle doit réunifier les différentes terres des seigneurs de guerre et réunifier le Royaume de Mijak. Rien que ça. Sauf qu’une telle mission relève d’un sacerdoce.

 

Une héroïne dure, sévère, austère, presque antipathique qu’on en vient à aimer pour toutes ces mêmes traits de caractère. L’accent est mis sur l’ambigüité et le destin qui s’abat inexorablement sur elle plutôt que sur des grandes scènes de conquête et de bataille.

Voici la recette pour plonger dans l’univers de Mijak.


Pour bien être dans l'ambiance voici quelques musiques à écouter pendant votre lecture :

http://www.deezer.com/listen-5473605

http://www.deezer.com/listen-6105069


 

L'impératrice de Mijak

Karen Miller

Ed. Fleuve Noir - 22,80€

Acheter ce livre

Publié dans Heroic Fantasy - S F

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article