Fifty Shades of Grey : un conte de fée érotique ?

Publié le par Bouquiner.net

50-nuances-de-grey.jpgEt si Fifty Shades of Grey, le nouveau livre érotique grand public était un conte de fée ? Bon ok la jeune princesse vire un peu salope mais tous les codes sont là. Une fille belle, jeune, innocente, intelligente, rencontre une sorte de prince charmant, accro au cul, mais prince charmant quand même. Il a tout pour lui : il est beau, il est jeune, il est riche. Bref c’est l’histoire merveilleuse d’une belle jeune fille qui tombe amoureuse d’un homme qui a tout pour plaire. Et en plus il est sado masochiste et elle aime ca.



Fifty Shades of Grey de E.L. James,  Cinquante nuance de Grey en français, n’est pas LE roman SM qui va choquer le grand public. C’est coquin, ça parle de parties de jambes en l’air, mais c’est très aseptisé. Il n’y a pas de force sexuelle entre les protagonistes. Fifty shades of Grey est un peu au livre érotique ce que la sitcom est à la série. C’est très normé, un peu chaud, juste ce qu’il faut pour émoustiller les jeunes ou les femmes qui ne sont pas habitués à ça.


Toute la partie du livre qui parle de baise fonctionne très bien. Elle est vierge, il la déflore et pan ! 6 orgasmes en une journée. Quant au sado masochisme c’est une autre question. Ca marche pas si bien que ça. Il essaye de la convaincre et au début ca n’intéresse pas la petite Anastasia, mais…elle est amoureuse. Alors elle fait ce que font très souvent les femmes amoureuses, elle se dit je l’aime alors je vais lui faire plaisir et comme ça peut être que j’obtiendrais plus et qu’il m’aimera.
Parce que lui, il est tout comme il faut. Il est musclé, il est beau, il n’a aucun défaut, il sait tout faire. Il lui fait d’abord l’amour puis il va la baiser. "Vous allez me faire l'amour ?", lui demande-t-elle. "Je ne fais pas l'amour, je baise brutalement". Et puis c’est aussi le compte de fée du membre : il bande merveilleusement bien, il a le sexe parfait.


On nous rappelle que dans une relation dominant soumise, tout le pouvoir est du coté de la soumise. Et effectivement, quand elle ne veut pas quelque chose, elle dit non. Et pour être bien au clair, ils passent un contrat où elle remplie un formulaire. Fessée ? Oui. Cravache ? Oui. Ceinture ? ha non. A chaque fois elle choisit par contrat ce qu’il peut lui faire. Et lui il fait pareil. Il fixe tout de suite les limites. C’est une sexualité très codifiée.
Au final c’est quand même très soft. Pas de sang, pas de marque sur le corps rien de bien méchant. Du SM light. Avec quand même une idée que des relations sexuelles pimentées, ça fait du bien, un peu comme une recette de bien être ou de développement personnel. 


La finalité c’est quoi ? Qu’ils se marient et qu’ils aient beaucoup d’enfant.


A bouquiner en écoutant :

http://www.deezer.com/track/6524325

 

A lire également : Tome 2 Fifty shades of Grey : La suite des plaisirs interdits

Le nouveau phénomène de la littérature érotique grand public

 

Fifty Shades of Grey (50 nuances de Grey)

E.L. James

Acheter ce livre

 

Cinquantes nuances plus sombres (tome 2)

E.L James

Ed. JC Lattès - 16,15 €

Acheter ce livre

Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tom_Quinn 21/10/2012 17:54


http://lci.tf1.fr/culture/livres/fifty-shades-of-grey-un-conte-de-fee-erotique-7589764.html


C'est TF1 qui a recopié cet article ou c'est le contraire ?