L’hypnotique passager de Grangé

Publié le par Bouquiner.net

Jean-Hugues Anglade

Jean-Hugues Anglade

Sortez tambours et trompettes, le livre de Jean-Christophe Grangé, Le Passager, est adapté en série TV sur France 2 et c'est l'auteur lui meme qui s'est chargé de l'adaptation. Dans ce thriller, l’auteur des Rivières Pourpres, de L’empire des Loups ou encore du Concile de Pierre, pose la question de l’identité. Sommes nous vraiment celui qui l’on pense ? Pour y répondre Grangé décortique la personnalité d’un psychiatre tourmenté. Une véritable réussite.

Une nuit, un amnésique est retrouvé à la gare de Bordeaux. Un psychiatre va le soigner dans son institut, et peu à peu, il retrouve la mémoire.

Mais quand le docteur vérifie les informations que lui donne son patient il se rend compte que tout est faux et que ce type, qui est de bonne foi, n’est pas en train de se souvenir de son passé mais de s’inventer une nouvelle vie, une nouvelle identité.

Il comprend qu’il fait en réalité une fugue psychique, une maladie très rare où quelqu’un, sous l’effet d’un stress intense, d’un traumatisme, perd la mémoire et quand il la retrouve, s’invente en fait un autre personnage afin d’échapper à son destin.

Parallèlement à la découverte de cet amnésique, un cadavre est retrouvé à la gare de bordeaux. Un cadavre maquillé en minotaure.

Bien entendu une jeune flic entre en jeu et fait le rapprochement entre la découverte de l’amnésique et la victime. Elle décide alors de se rapprocher du psychiatre et d’en apprendre un peu plus sur son patient. Mais là ou la situation se complique d’avantage, c’est que peu à peu le psy va se rendre compte qu’il est lui aussi en pleine fugue psychique et qu’il n’est absolument pas psychiatre…

Le mythe du dr Jekyll et mr Hyde revisité.

Apres s’être rendu compte qu’il est lui-même atteint d’une pathologie, il se rend compte qu’il n’est pas non plus totalement étranger à la série de meurtre sur laquelle enquête la charmante flic. Il doit non seulement prouver qu’il n’est pas l’assassin, mais surtout il veut savoir qui il est vraiment. Or il s’avère qu’il enchaine les fugues psychiques comme d’autres enfilent des perles.

Ce qui veut dire qu’il faut qu’il remonte, un peu comme on ouvre des poupées russes, une à une les identités qu’il a endossé. Il va ouvrir les poupées les unes après les autres pour découvrir celle qui se cache tout au fond : sa vrai identité.

Grangé reste fidèle à son style : la construction de l’histoire et la montée en puissance du suspens à travers un héros tourmenté face à une situation maléfique. La nouveauté du cru 2011 se trouve dans l’aspect psychologique. On est moins dans la description des meurtres, des corps mutilés, des autopsies, que dans le décryptage des pensées du héros et celui du tueur.

Le maitre mot de ce roman, Le passager, est résolument Psychologie.

Comme souvent avec les livres de Grangé, impossible de décrocher, les pages se tournent machinalement et c’est parti pour de longues nuits blanches…..


Pour bien être dans l'ambiance voici quelques musiques à écouter pendant votre lecture:

http://www.deezer.com/listen-3073326

http://www.deezer.com/listen-3073331

Le Passager

Jean-Christophe Grangé

Ed. Albin Michel - 23.65€

Acheter ce livre

Publié dans Romans

Commenter cet article