Le Charly 9 de Jean Teulé : le roi de la loose

Publié le par Bouquiner.net

Charly9.gifAprès Le Montespan, puis Mangez-le si vous voulez, Jean Teulé continuede se balader dans l’histoire de France. C’est au tour de Charles IX de passer au gril.

 

Avec Charly 9, Jean Teulé nous offre ici un portrait assez différent de ce qu’on connait de Charles IX de Valois. Ce roi de France est resté célèbre pour avoir ordonné le massacre de la Saint Barthelemy, et est mort, en quelque sorte, de culpabilité. Il est notoire qu’en fait il ne prenait quasiment aucune décision d’importance et que c’est sa mère, Catherine de Médicis, qui dirigeait la France.

En fait on se rend compte au cours de la lecture que c’était le plus gentil de la famille. Après la saint Barthélémy, orchestrée par sa mère et qu’il a validé de guerre lasse, Charly 9 commence à perdre à la boule, il est rongé par le remord et veut se racheter avec des bonnes actions. Mais il n’a pas beaucoup de chance, car à chaque fois qu’il prenait une décision ca tournait mal.

 

On apprend ainsi que si on fête le nouvel an le 1er janvier, c’est une décision de Charly 9, parce qu’à l’époque le jour de l’an variait en fonction des provinces. Bref c’était un peu le bordel ; ET bien charly 9 décide que dorénavant ce serait le 1er janvier pour tout le monde. Sauf que les paysans avaient pris l’habitude de faire la fête en plein air avec leurs vêtements d’été puisque le nouvel an arrivait en fait à la fin du dernier signe du Zodiac donc vers début Avril. Mais là on a changé de saison, ce que fait que tout le monde a crevé de froid. Les réfractaires ont donc décidé que le 1er avril, on raconterait dorénavant des conneries et qu’on accrocherait des poissons dans le dos des gens.

 

Bilan : on doit à Charly 9 le poisson d’avril.

 

Bref, le pauvre Charles était tellement désemparé qu’il ne savait plus quoi faire pour son pays. Alors il s’est dit qu’il allait offrir à son peuple un porte bonheur. Il a alors décidé d’offrir un brin de Muguet à tous ses sujets. Sauf qu’il n’avait pas pensé que le Muguet est hyper toxique. On en mange une clochette et pan on meurt. Comme les gens avaient faim quand on le leur a donné, ils ont mis le muguet du roi dans leur soupe.

 

Bilan : une hécatombe.

 

Même son enterrement a été raté sur toute la ligne. Pendant la procession entre Notre Dame et la Basilique Saint-Denis, des nobles dans le cortège ont commencé à se castagner pour savoir qui devait être le plus proche du corps.

 

Bilan : une bagarre général.

 

En fait il n’a jamais pu vivre avec l’énormité de son crime de la Saint Barthélémy et ça la rendu dingue. Une de ses maladies était de suer du sang (en fait lors de grandes émotions les vaisseaux sanguins se dilatent et ca peu allé jusqu'à saigner, on appelle ca l’hématidrose) ET bien lui, il pensait que c’est tout le sang qu’il a fait verser qui ne ressortait pas son corps.

 

 

Une fois du plus, Jean Teulé utilise une liberté de ton, de vocabulaire qui rendent la lecture facile et réconcilient les plus réfractaire avec l’histoire, malgré une très grande précision des faits historique. Car tout ce qui est écrit dans ce livre est vrai même si la manière de le dire est romancée.

Et ça, ça rend l’histoire accessible à tous.


Pour bien être dans l'ambiance voici quelques musiques à écouter pendant votre lecture:

http://www.deezer.com/listen-6734030

http://www.deezer.com/listen-1580541

http://www.deezer.com/listen-1242501

http://www.deezer.com/listen-1580544

 

Charly 9

Jean Teulé

Ed. Juillard - 18,05€

Acheter ce livre


Publié dans Romans

Commenter cet article