Tu ne te souviendras pas

Publié le par Bouquiner.net

Tu-ne-te-souviendras-pas.gifMort du nouveau né, tumeur cérébrale, métempsychose, réseau pédophile et sérial killer… en Allemagne, en plus ! À la lecture de la 4ème de couv, on a un peu du mal à se dire : « tiens je vais me faire un bon polar ». Le truc a l’air plutôt abscons.

 

Comment un enfant, de 10 ans, peut-il revendiquer une série d’assassinats non élucidés commis 15 ans plus tôt ? En effet, d’emblée le cadre de l’intrigue nous interpelle.  

Célèbre avocat berlinois, Robert Stern a rendez-vous sur une friche industrielle avec une infirmière, l'une de ses anciennes maîtresses. Elle vient accompagnée d’un enfant, Simon qui s'accuse de meurtres perpétrés quinze ans plus tôt !

Un problème majeure se pose : Simon n'a que dix ans. Pourtant, il va donner tous les détails pour retrouver un premier cadavre tué à coups de hache. Et puis d’autres.

Or, Simon est atteint d’une tumeur au cerveau. Ne voulant pas qu’il passe le peu du temps qui lui reste à vivre avec ce poids, son infirmière va faire appel à son ex, Robert Stern, fameux avocat, afin qu’il dénoue les fils de ce mystère.

 

Mais l’inconcevable ne s’arrête pas là. Stern reçoit le lendemain, une vidéo récente montrant, en pleine santé, son fils qu'il croyait mort à l’âge d’une semaine.

 

Ces traits grossiers, artificiels et un peu maladroits n’aident pas au début à rentrer dans le roman, puis au bout des deux premiers chapitres, l'auteur parvient à s'installer dans son histoire et à mieux maîtriser son intrigue.

Hallucination ? Manipulation ? Délire paranoïaque ? On aime partager les doutes du héros ou plutôt voir ses certitudes voler en éclats.  Le roman joue dès lors entre métaphysique et rationnel ; va-t-on basculer dans le fantastique ?  Et bien sûr pour éclaircir le brouillard et sortir de ce monde d’angoisse il faut lire, alors on continue à avancer !

 

Sans tomber dans la commisération, avec un minimum de détail, Sebastian Fitzek nous donnera à aimer ses personnages. Certes, un lien affectif est plutôt facile a établir dès que l’on met en scène un enfant, malade de surcroit.

 

Né en 1971 à Berlin, Sébastian Fitzek est le nouveau prodige allemand du suspense psychologique. Thérapie (L'Archipel, 2008), son premier roman, a été un succès en Allemagne et dans les vingt-quatre pays où il a été traduit. Il est également l'auteur de Ne les crois pas ! (L'Archipel, 2009).

 

Cher Bouquinaute, contrairement à ce que nous dit le titre, tu te souviendras de Sebastian Fitzek

 

 

Pour bien être dans l'ambiance voici quelques musiques à écouter pendant votre lecture :

http://www.deezer.com/fr/#music/bauhaus/bauhaus-1979-1983-volume-one-105282

 

 

Tu ne te souviendras pas

Sebastian Fitzek

Ed. L'Archipel - 19,94€

Acheter ce livre

Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

isis 13/12/2010 15:36



Hello, chaque jour sur mon blog, un écrivain est soumis à un questionnaire léger et drôle, aujourd'hui David Foenkinos !


J'ai déjà eu Michèle Fitoussi, Annie Lemoine, Catherine Briat, Sont en attente Dominique Dyens, Karine tuil, Colombe Scheck.... et j'en passe !!!!


Isis



Bouquiner.net 15/12/2010 23:26



Bel exercice ! n'hésite pas à donner ici l'adresse de ton blog


Bouquiner.