Un bon polar médiéval

Publié le par Bouquiner.net

Un bon polar médiéval

Un pape, des chevaliers, une histoire de vengeance, tous les grands classiques du roman d’aventure sont réunis dans Rome 1202, de Jean d’Aillon.

A Rome en 1202, le pape Innocent III veut se venger d’un de ses anciens espions devenu un loyal sujet du roi de France. A cette époque on a beau être pape, on a la vengeance tenace. Ce bon Innocent, qui ne l’est pas vraiment, va même jusqu'à organiser un enlèvement. Il n’avait pas prévu que Le chevalier d’Ussel viendrait jusqu’à Rome pour le délivrer. La période n’est pas la plus propice pour faire un petit voyage au Vatican puisque Rome est en pleine guerre civile entre le saint siège, les grandes familles romaines et la commune de Rome qui veut son indépendance vis à vis du pape.

Il faut bien se rendre compte que Rome à l’époque est loin de la grande cité antique et la papauté n’a pas l’autorité qu’elle aura plus tard. Les grands barons ont des fiefs dans l’enceinte de Rome, et possèdent leurs propres châteaux forts dans la ville. Les grands monuments romains ont été transformés comme le Colisée qui est devenu la place forte dans laquelle règne une grande famille les Frangipani.

Au milieu de tout ça on retrouve le chevalier troubadour Guillaume d’Ussel, un aventurier aux méthodes peu orthodoxe. C’est à la base un aventurier, devenu Chevalier en louant son épée à de grands seigneurs, avant de tomber sous la protection du roi de France, qui lui a donné terres et titres. Alors quand le pape s’en prend à un de ses amis, il n’hésite pas et part botter les fesses du saint siège.

On retrouve tous les ingrédients du roman d’aventure: complots, mystères, et rebondissements. Des personnages historiques viennent passer une tête comme Richard Cœur de Lion, Jean sans terre, et même… un robin des bois proche de la retraite qui coule des jours heureux en France.

Un bon roman qui permet de s’évader et de passer un bon moment.

Rome 1202

Jean d'Aillon

Ed. Flammarion

Acheter ce livre

Publié dans Romans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article