Une heure mais pas plus

Publié le par Bouquiner.net

L-heure-d-avant.gifL’heure d’avant de Colin Harisson fut d’abord une série de feuilletons parue dans le New York Times Magazine, avant d’être retravaillé comme court roman noir.
Qu’a fait Roger Corbet l’heure d’avant sa mort ? Qu’est-ce qui a troublé à ce point ce cadre sur la pente descendante, au point de ne pas voir la benne à ordure qui le renversera à la sortie du bar où il a passé 4 heures.

 


C’est ce que va rechercher George Young, avocat dans une compagnie d'assurances, engagé par la veuve de son ancien patron qui n’est autre que le père de la victime. George accepte, et bientôt toute sa vie menace d'être ébranlée par ce qu'il va découvrir sur l'heure précédant la mort de cet homme qui lui ressemble...

Une troublante mannequin de main tchèque, un engrenage infernal, une once de mafia russe, un divorce… Côté intrigue, tous les composants sont réunis mais, hélas, on a du mal à s’y laisser prendre. Sans doute le format ramassé et les raccourcis y sont pour beaucoup.
 
En effet, on y trouve un passage en revue superficiel de quête du père et de l’identité (d’ailleurs des indices laissent deviner bien vite un des points essentiels du roman), une évocation succincte de trafic de matière première peu exploitée, une amorce des problèmes d’intégration des immigrés et enfin la tragédie des destins brisés des cadres sous pression.
L’enquête laisse comme un goût d’inachevé. On se laisse prendre par les rebondissements convenus plus pour vérifier nos prémonitions sur le terme de l’histoire que par réel engouement.

Dommage, L’heure d’avant ne reflète pas le talent de Colin Harsson réputé pour avoir fait de New York, sous sa plume, un personnage à part entière de ses romans où le sentiment d’immersion est total.

Colin Harrison, quarante-six ans, est né dans la région de Philadelphie. Rédacteur au Harper’s Magazine, puis éditeur dans la prestigieuse maison d’édition Scribner, il publie son premier roman en 1990. Il vit à Brooklyn avec sa femme, l’écrivain Kathryn Harrison. Quatre de ses romans ont été traduits en français : Corruptions, Manhattan nocturne, Havana Room et La nuit descend sur Manhattan.

 

Pour bien être dans l'ambiance voici quelques musiques à écouter pendant votre lecture :

http://www.deezer.com/fr/#music/lou-reed/animal-serenade-u-s-2-cd-set-digipak-365260

http://www.deezer.com/fr/#music/new-york-lounge-quartett/new-york-jazz-moods-chill-out-lounge-volume-1-221480

 

 

L'heure d'avant

Colin Harrison

Ed. Belfond - 16,15€

Acheter ce livre


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article