XIII fait coup double

Publié le par Eric M.

XIII le jour du MayFlowerEn 2012 deux albums estampillés XIII s’affichent à la devanture des libraires. Le premier Le Jour du Mayflower est la suite de la célèbre série dont le héros amnésique et pourchassé partait à la recherche de son identité. Le deuxième Colonel Amos poursuit la collection XIII Mystery qui a vocation à mettre en lumière les personnages secondaires de la saga. Gros plan sur ces deux sorties


 

  • Le Jour du Mayflower

 

Depuis l’album n° 20 « Le dernier round » paru en  2007 on croyait le dossier XIII classé. Le scénariste Jean Van Hamme (Largo Winch,Les Maitres de L’Orge, Thorgal, Black et Mortimer), avait annoncé qu’il se consacrerait à ses autres séries tandis que le dessinateur William Vance, agé de 72  ans à l’époque  ne se voyait  pas repartir sur un nouveau cycle.

Rideau donc, les deux auteurs ayant néanmoins autorisé et soutenu le projet éditorial de la collection XIII Mystery , en s’impliquant dans le choix des dessinateurs et des scénaristes de chaque album.

Néanmoins la série comptait de nombreux de fans et avec plus de 14 millions d’albums vendus depuis 1984, était devenue une des plus grosses « cash machine » de la BD franco belge . XIII avait même été décliné en jeu vidéo, adapté en série télévisée et ses personnages imprimés sur des tickets à gratter pour la Française Des Jeux.

Il était donc tentant d’imaginer une suite .

 

Or si Jason Mc Lane, car tel est son nom, avait retrouvé son identité il n’en avait pas pour autant retrouvé, la mémoire laissant le champs libre à tous les possibles.

C’est ce point de départ qu’exploite le duo d’ Yves Sente au scénario et Igor Jigounov au dessin.

 

Le pari était risqué tant l’univers de XIII est complexe et le dessin réaliste de Vance précis

A la lecture de ce nouveau tome le pari est plutôt réussi.
Pour retrouver sa mémoire Jason Mc Lane se soumet à une stimulation électrique du cerveau qui lui permettra de retrouver le nom d’un ami d’enfance premier fil que le héros va tirer pour faire resurgir un passé qui le conduira  jusqu’aux premiers migrants du Mayflower.

Mais des évènements se déclenchent en parallèle, un ancien conjuré de la conspiration des XX s’évade de son pénitencier et XIII se retrouve rapidement accusé d’y être mêlé, tandis que de mysterieux agents aux méthodes musclés cherchent à le convaincre de rejoindre leur organisation.

Les éléments du puzzle se mettent en place, les cadavres commencent à s’accumuler et XIII se retrouve  à nouveau pourchassé.

 

Yves sente déjà repreneur à succès des séries Black et  Mortimer et Thorgal réussit à faire repartir la machine en croisant des pistes qui ne manqueront pas de tenir en haleine les lecteurs pendant plusieurs albums.

Il a fini d’écrire l’album suivant et il commence actuellement la rédaction de ce qui sera le troisième épisode de ce nouveau cycle.

 

Le dessinateur Igor Jigounov, père de la série d’espionnage Alpha  a su respecter fidèlement le style de William Vance et on retrouve avec plaisir presque traits pour traits  XIII et des personnages comme Betty ou le marquis de Préseau . Le seul regret concerne les femmes.

 Là où Vance mettait sur la route de XIII des tueuses vénéneuses et sexy (Félicity, Irina, Jessica) , la méchante de service de cet album manque un peu de sex-appeal. Dans un ultime clin d’œil William Vance a dessiné 4 planches consacrées à l’histoire du Mayflower ainsi que le vaisseau figurant l’arrière plan de la couverture.

 

Acheter Le jour du Mayflower

 

 

  • XIII-Mysterie-colonel-amos.jpgTreize Mystery  Colonel Amos,

 

Le principe de la collection XIII Mystery est d’apporter un éclairage nouveau sur les personnages clés de la série avec un duo scénariste/ dessinateur n’ayant jusqu’ici jamais travaillé ensemble. Chaque album raconte une histoire complète.

Les deux premiers albums avait été consacrés aux tueurs La Mangouste et Irina, et l’année dernière était paru un album sur Jones. Cette année c’est au tour du Colonel Amos.

 

Didier Alcante révélé par Pandora Box, a signé un scénario à tiroir où

la traque d’un agent dormant israélien va conduire Amos de l’ambassade d’Israël au sanctuaire de l’arme atomique américaine tandis qu’il se découvrira une descendance.

François Boucq , le dessinateur du Janitor  est ici à l’aise autant dans les scènes d’actions que celles plus intimiste. L’album réserve suspense et rebondissement et se lit d’une traite.

Le prochain XIII Mystery devrait être consacré à Steve Rowland, l’officier d’élite des Spads  et visage de XIII. Le casting est déjà connu  avec Fabien Nury  le scénariste de « Il était fois en France » et Richard Guérineau le dessinateur du «Chant des Stryges » .

 

Deux albums complémentaires à mettre au pied du sapin.

 

A noter pour les fans de la série que la FNAC offre pour l’achat des deux albums un tiré à part sur les différentes identités de XIII, illustré de dessins et croquis de William Vance.

 

Autre idée de cadeau le très beau coffret en édition limitée à 1313 exemplaire de la Monnaie de Paris qui contient outre l’album « le jour du Mayflower» avec  une couverture originale, une médaille XIII surles tueuses de la série et une reproduction de la  monnaie «  Maximilien 1er » en clin d’œil à l’album « L’Or de Maximilien » (prix 150 € TTC ).

 

Acheter XIII Mystery, Colonel Amos

Publié dans Bandes Dessinées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article