Thierry Serfaty

Thierry Serfaty est un romancier français né le 7 décembre 1967.
Après Neuf ans d’études de médecine, Thierry Serfaty exerce la médecine générale en cabinet de ville, complète avec un poste d’attaché des hôpitaux en radiologie - et quand il reste quelques heures, le soir, il les consacre à la mission locale de Médecins du Monde.

En l’été 1998, il s’installe à Marseille - sans jamais y avoir mis les pieds auparavant.

Avant de prendre un poste à l’hôpital, Thierry Serfaty se réfugie en campagne aixoise pendant deux mois. C’est là qu’il commence à écrire son premier thriller…

En janvier 1999, Le Sang des Sirènes est envoyé à plusieurs éditeurs.

En 2000, Albin Michel publie Le Sang des Sirènes, qui connaît un succès critique et de librairie inattendu, avant de remporter le prix POLAR 2000 à Cognac et le prix Synopsis du meilleur roman adaptable à l’écran (Festival de Cannes 2001).

Thierry Serfaty reste loin de la frénésie parisienne pour écrire Le Cinquième Patient, publié en 2001.

S ‘écouleront alors trois ans de silence pour travailler sur un projet plus large :

En 2004, il sort Le Gène de la révolte, thriller génétique qui révèle les mystères des gènes, les dangers des manipulations dont ils font l’objet et l’existence de redoutables sectes de médecins. Le roman ouvre ainsi la voie à un cycle de quatre romans intitulé La Pyramide mentale, qui va explorer la personnalité humaine et ses secrets. La Nuit interdite, un thriller centré sur l’univers fascinant du sommeil, en est la première face.

Thierry Serfaty vit aujourd’hui à Paris. Ses romans sont traduits en dix langues, une adaptation cinématographique du Sang des Sirènes est en cours.

Il continue à écrire pour explorer l’univers du corps et de l’esprit sous un angle différent, sous la bannière palpitante du thriller, dévoilant ce qui reste dans l’ombre, ce que l’on ne sait pas et tout ce qu’on ne nous dit pas. Sans jamais couper le lien – fort – avec la médecine grâce à la pratique de la veille scientifique et de l’enseignement.